fbpx
Connect with us

Actualité

Un site pour connaitre les mesures sanitaires en vigueur dans chaque pays d’Europe

Le site touteleurope.eu mets en ligne régulièrement les nouvelles mesures sanitaires en vigueur dans chaque pays d’Europe. Vous trouverez ci-dessous (infos du 09/06/2022) les informations essentielles que le site met à jour régulièrement sur son article dédié.

Listes des mesures par pays (mesures qui vont évoluer)

Nous indiquons ci-dessous les restrictions spécifiques à chaque pays.

Allemagne : La plupart des restrictions sanitaires sont levées depuis le 1er avril. Le port du masque reste obligatoire à partir de 6 ans dans les transports en commun et les établissements médicaux. Pour se rendre à l’hôpital, un test antigénique de moins de 24 heures ou PCR de moins de 48 heures est toujours requis.

Plus d’informations : Ministère allemand de l’Intérieur Centre de compétence fédéral pour le tourisme / Gouvernement fédéral

Autriche : La majeure partie des restrictions ont été levées le 16 avril. Le port du masque FFP2 est obligatoire à partir de 14 ans (masque chirurgical requis entre 6 et 13 ans) dans les transports publics, les taxis et les magasins dits essentiels, tels que les bureaux de poste, les pharmacies ou encore les supermarchés.

Plus d’informations : Ambassade de France en Autriche / Gouvernement autrichien

Belgique : Depuis le 7 mars, les autorités ont suspendu l’utilisation du “Covid Safe Ticket”, le pass sanitaire belge. L’obligation du port du masque dans les espaces intérieurs a également été levée. Il reste cependant nécessaire dans les hôpitaux, chez le médecin et dans les pharmacies. Le télétravail n’est plus obligatoire mais recommandé.

Plus d’informations : Info-coronavirus (gouvernement fédéral) / Re-open EU / France Diplomatie

Bulgarie : Il n’est plus nécessaire de fournir la preuve d’une vaccination complète, d’un rétablissement à la suite d’une infection au Covid-19 ou d’un résultat négatif pour accéder aux lieux publics. 

Plus d’informations : Re-open EU / Ambassade de France en Bulgarie

Chypre : Un pass sanitaire national (baptisé Safe Pass et justifiant d’une vaccination, d’une guérison de moins de 6 mois et d’un test PCR ou antigénique négatif de 24 h ou 48 h ou 72 h) est en vigueur dès l’âge de 6 ans pour accéder aux lieux culturels, sportifs, de divertissement et de restauration, en fonction du classement des lieux par le gouvernement : à haut risque, risque moyen, faible risque. Ce classement détermine le nombre maximum de personnes autorisées dans ces lieux en même temps. Il n’est pas nécessaire dans les commerces de besoins essentiels. Le port du masque est obligatoire dans tous les espaces publics. La plupart des établissements sont limités à 70 % de leurs capacités sauf les cinémas ou les théâtres qui ne connaissent pas de restriction d’accueil.

Plus d’informations : Ambassade de France à Chypre / Re-open EU / Gouvernement de Chypre

Croatie : Le pass sanitaire n’est plus en vigueur. Le port du masque est obligatoire en intérieur dans les établissements de santé.

Plus d’informations : Ambassade de France en Croatie

Danemark : Toutes les restrictions sont levées dans le pays. Les établissements privés ont la possibilité d’imposer le port du masque et le coronapass. Le port du masque est également fortement recommandé dans les hôpitaux.

Plus d’informations : Gouvernement danois / Re-open EU / Ambassade de France

Espagne : Les mesures sanitaires sont à la discrétion des communautés autonomes qui décident ou non de rendre le pass sanitaire obligatoire. Les règles nationales établies a minima rendent le port du masque obligatoire à partir de 6 ans dans les transports en commun ou les hôpitaux. Il est recommandé de consulter la liste des mesures par communauté autonome.

Plus d’informations : France Diplomatie / Gouvernement espagnol

Estonie : L’Estonie a supprimé la plupart des mesures de restriction des libertés. Le port du masque est simplement recommandé.

Plus d’informations : Gouvernement estonien / Re-open EU

Finlande : Les mesures de restrictions, et notamment l’obligation de présenter un pass sanitaire pour accéder à certains établissements, sont prises exclusivement au niveau local en fonction de la situation sanitaire. Le port du masque est recommandé dans les transports en commun et dans les lieux où la promiscuité est forte, notamment en cas de symptôme ou de contact avec le Covid-19.

Plus d’informations : Re-open EU / Gouvernement finlandais / Ambassade de France

France : Depuis le 14 mars, le pass vaccinal est suspendu. Seul le pass sanitaire demeure obligatoire à partir de 12 ans pour se rendre dans les établissements de santé et médico-sociaux. Ce pass s’obtient en cas de vaccination complète (avec dose de rappel obligatoire pour les plus de 18 ans à réaliser dans les quatre mois suivant la primo-vaccination), de rétablissement du Covid-19 (entre 11 jours et quatre mois) ou de test négatif de moins de 24 heures (PCR, antigénique ou autotest réalisé sous la supervision d’un professionnel de santé). Le port du masque n’est plus requis dans les transports publics depuis le 16 mai mais reste exigé dans les établissements de santé et médico-sociaux.

Sources : Gouvernement français / Servicepublic.fr

Grèce : La Grèce a levé de nombreuses mesures le 1er mai, dont la jauge dans les lieux fermés ou l’utilisation des pass vaccinal et sanitaire pour certains lieux. Un pass sanitaire est toutefois toujours demandé dans les établissements de santé et les maisons de retraites. Depuis le 1er juin, le port du masque n’est plus obligatoire dans les espaces publics intérieurs. Il demeure nécessaire dans les établissements de santé et les transports publics, à l’exception des trains. Un test de dépistage hebdomadaire est par ailleurs requis pour les travailleurs non-vaccinés.

Source : Ambassade de France en Grèce

Hongrie : La présentation du pass sanitaire pour entrer dans des lieux publics n’est plus nécessaire. Le masque reste obligatoire dans les établissements sociaux et de santé.

Sources : Ambassade de France en HongrieVisithungary.com

Irlande : La quasi-totalité des mesures sanitaires ont été levées et remplacées par des recommandations, telles que porter un masque dans les transports publics et les établissements de santé.

Sources : Ministère français des Affaires étrangères / Gouvernement irlandais

Islande : Depuis le 25 février, toutes les restrictions sont levées dans le pays.

Source : Gouvernement islandais

Italie : Depuis le 1er mai, il n’est plus nécessaire de présenter un pass sanitaire ou vaccinal pour se rendre dans la plupart des lieux. Seuls les établissements de santé exigent encore un pass sanitaire. Le port d’un masque FFP2 demeure requis à partir de six ans jusqu’au 15 juin dans les cinémas, théâtres, salles de concert et pour les événements sportifs, ainsi que dans les transports publics.

Source : ministère français des Affaires étrangères

Lettonie : Les mesures sanitaires sont allégées depuis le 1er avril. Il n’y a plus de jauges pour les lieux culturels ou de divertissement, les rassemblements publics et les rassemblements privés. Le pass vaccinal n’est plus nécessaire pour les bars et restaurants, ou encore les événements culturels et sportifs. L’employeur peut toutefois imposer le pass vaccinal au travail et certaines professions ont toujours besoin d’un certificat de vaccination ou de guérison (soignants, enseignants…). Le masque est obligatoire dans les établissements médicaux.

Source : Ministère français des Affaires étrangèresGouvernement letton

Lituanie : L’utilisation du pass sanitaire a été suspendue le 5 février et les mesures sanitaires ont été allégées. Le port du masque est obligatoire à partir de 6 ans dans les établissements de santé et est recommandé dans les transports publics.

Source : Ministère français des Affaires étrangèresGouvernement lituanien

Luxembourg : La plupart des mesures sanitaires ont été retirées le 11 mars. Le régime “CovidCheck 3G”, qui implique une vaccination complète, d’être guéri ou de disposer d’un résultat négatif de test antigénique certifié de moins de 24 heures ou PCR de moins de 48 heures, ne s’applique plus qu’aux hôpitaux et maisons de soins (visiteurs, personnel et prestataires externes). Le port du masque demeure obligatoire dans les transports publics, les hôpitaux et les maisons de retraite.

Source : Gouvernement luxembourgeois

Malte : Depuis le 2 mai, le port du masque n’est plus obligatoire que dans les établissements de santé et les avions. Les lieux recevant du public demeurent libres de l’exiger.

Source : Ambassade de France à MalteGouvernement de Malte

Norvège : L’ensemble des mesures de restrictions sont levées. 

Plus d’informations : Re-open EU / Gouvernement norvégien /  Autorités sanitaires / Ambassade de France

Pays-Bas : Le pays a pratiquement levé l’ensemble de ses mesures sanitaires. Depuis le 23 mars, le pass sanitaire n’est plus requis. Le port du masque reste obligatoire seulement dans les aéroports et les hôpitaux.

Plus d’informations : Re-open EUConsulat de France à AmsterdamGouvernement néerlandais.

Pologne : La plupart des restrictions ont été levées. Le port du masque reste obligatoire uniquement dans les établissements de santé jusqu’au 31 août.

Plus d’informations : Ambassade de France en PologneGouvernement polonais

Portugal : Le pass sanitaire n’est plus en vigueur. Le port du masque reste cependant obligatoire dans les transports publics et dans les établissements de santé. Des dispositions spécifiques s’appliquent aux îles de Madère et à l’archipel des Açores.

Plus d’informations : France DiplomatieAmbassade de France au Portugal.

République tchèque : La République tchèque a levé l’ensemble des mesures. Seul le masque doit encore être porté dans les établissements de santé et les transports en commun. 

Plus d’informations : Gouvernement tchèque

Roumanie : Les mesures sanitaires ont été levées en Roumanie et le certificat numérique n’est plus nécessaire pour accéder aux espaces publics.

Plus d’informations : Re-open EU / Ambassade de France en Roumanie

Royaume-Uni : Les mesures sont différentes d’une région à l’autre (AngleterreEcosseIrlande du Nord et pays de Galles). Depuis le 27 janvier, l’Angleterre a par exemple levé l’essentiel des mesures sanitaires, y compris le port obligatoire du masque. C’est également le cas pour l’Ecosse et l’Irlande du Nord. Au pays de Galles, le port du masque reste obligatoire dans les établissements de santé. Les quatre nations constitutives du Royaume-Uni n’utilisent plus de pass sanitaire ou vaccinal.

Plus d’informations : France Diplomatie

Slovaquie : Tous les services et magasins sont désormais ouverts à toutes les personnes, quel que soit leur statut vaccinal. Le port du masque reste obligatoire pour les patients dans les établissements de santé et les clients en pharmacie. 

Plus d’informations : Ambassade de France en Slovaquie / Gouvernement slovaque

Slovénie : Le certificat de vaccination, de récupération et de dépistage n’est plus requis pour accéder aux loisirs, aux restaurants, au bars… 

Plus d’infos : Re-open EU / Gouvernement slovène

Suède : Les mesures de restrictions sont levées dans le pays depuis le 9 février. Le gouvernement, qui ne considère que le Covid-19 n’est aujourd’hui plus un danger pour la société, conseille uniquement aux personnes de plus de 12 ans de se faire vacciner, de garder ses distances et de rester chez soi en cas de maladie.

Plus d’informations : Gouvernement suédois / Re-openEU / Agence de santé publique suédoise

Suisse : Depuis le 17 février, les mesures sanitaires en Suisse sont pour la plupart levées. L’accès aux magasins, aux établissements culturels et aux manifestations est possible sans masque ni pass sanitaire ou vaccinal. Les cantons peuvent imposer une exigence de masque à leur échelle, par exemple pour les établissements médicaux. 

Plus d’informations : Ambassade de France en Suisse

Test

Actualité

Le groupe Costa Croisière commence à utiliser du biocarburant

Costa Croisière

Quelques semaines après avoir annoncé la création de son département dédié à la décarbonation, le groupe Costa, premier opérateur de croisières en Europe avec ses deux compagnies Costa Croisières et AIDA Cruises, et membre de Carnival Corporation & plc, a franchi une étape majeure dans sa stratégie de décarbonation : le groupe annonce le début des tests de l’utilisation de biocarburant à bord d’un de ses navires de la marque AIDA Cruises.

Dans le cadre de ses efforts de réduction des émissions de CO2, le 21 juillet 2022, AIDAprima est devenu le premier navire de croisière de grande envergure à être ravitaillé avec un mélange de biocarburant marin, fabriqué à partir de matières premières 100 % durables telles que les huiles de cuisson usagées, et de gazole marin (MGO) pendant son escale à Rotterdam, avec la coopération du pionnier néerlandais des biocarburants, GoodFuels. AIDAprima effectue actuellement des croisières de sept jours depuis Hambourg en Europe occidentale et la Norvège.

Ce projet est une étape importante de la stratégie de décarbonisation du groupe Costa, qui prévoit des programmes de tests de technologies et de processus visant à améliorer l’efficacité de la flotte existante.

Avec le lancement réussi de l’utilisation du biocarburant, il sera prouvé que la décarbonation progressive est possible même sur les navires déjà en service. Une condition préalable
importante est toutefois que les biocarburants puissent être disponibles à l’échelle industrielle et à des tarifs compétitifs.

Outre l’utilisation de biocarburants, les efforts du groupe vont également vers l’installation de la première pile à combustible à bord d’AIDAnova et la mise en service de ce qui est actuellement le plus grand système de stockage de batteries dans le domaine de la navigation de croisière, avec une capacité de dix mégawattheures à bord d’AIDAprima. En outre, le groupe Costa se concentre sur l’expansion et l’utilisation accrue de l’énergie à terre dans les ports où l’infrastructure à terre est disponible.

Le groupe avait déjà testé l’utilisation de biocarburants régénérés dans des moteurs diesel marins avec des partenaires de recherche de l’université de Rostock. Aujourd’hui, le premier déploiement a eu lieu dans les opérations régulières des navires. La coopération avec GoodFuels va maintenant être développée sur le long terme.

Avec ces mesures à court, moyen et long terme, le groupe Costa contribue activement à la réalisation des objectifs de développement durable des Nations unies et des objectifs de
décarbonisation du Green Deal européen.

Au fil des ans, le groupe Costa a été à la pointe de l’innovation durable pour l’ensemble de l’industrie en introduisant régulièrement, en premier dans le secteur, de nouvelles technologies avancées à bord de ses navires et dans les nouveaux bâtiments. La compagnie a été la première à introduire la propulsion au GNL – la technologie de carburant la plus avancée disponible pour réduire les émissions -, 4 navires étant déjà en service dans la flotte du groupe Costa. En outre, la majorité des navires de la flotte sont équipés de capacités d’alimentation à quai pour être à zéro émission dans les ports, où cette technologie est disponible.

Continue Reading

Actualité

La liste des aéroports européens qui ont le plus de retard

Avec le manque de personnel, les grèves, ainsi que le retour en masse des touristes, il règne un certain chao dans les aéroports européens. Depuis des semaines s’enchaînent les reportages montrant des passagers qui sont excédés face au retard voire à l’annulation de leurs vols, ou s’échinant à remplir des formulaires pour retrouver leurs bagages parmi des milliers bloqués dans des terminaux.

La société Hopper, qui s’est servie des données de l’Official Aviation Guide, un fournisseur d’informations relatives aux vols, a publié le 12 juillet 2022 un classement des plus mauvais élèves en Europe, relayé par Bloomberg le même jour.

Hopper a fait une moyenne des annulations et des retards de vols observés entre le 1er et le 10 juillet – le classement reflète donc la situation au début du mois de juillet, situation qui a pu évoluer par la suite ces derniers jours.

Le nombre de personnes affectées n’a donc pas été pris en compte, ce qui peut expliquer que les aéroports les plus médiatisés, comme celui de Heathrow à Londres qui a choisi de limiter la vente de billets pour le reste de l’été, tant que la pagaille n’a pas été réglée, ou Charles-de-Gaulle et ses milliers de bagages agglutinés, ne sont pas les premiers de la liste.

Les trois meilleurs : Bruxelles, Francfort, Eindhoven

En tête, on retrouve l’aéroport de Bruxelles-National avec 72 % de vols retardés et 2,5 % de vols annulés sur les dix premiers jours de juillet. Viennent ensuite les hubs de Francfort (68% de retards, et près de 8% d’annulations), d’Eindhoven aux Pays-Bas (67 % de retards, et 1,8 % de vols annulés).

En quatrième, cinquième et sixième positions, on retrouve Londres-Luton, et Liszt Ferenc (Hongrie), et Lisbonne.

Deux aéroports français sont dans ce top 10 : Charles de Gaulle à la 7e place, avec 62% de retards, et 3,1% d’annulations, et Nice (9e place), avec 60% de retards, et 3,4% d’annulations.

Amsterdam-Schipol (8e) et Londres-Gatwick (10e) sont dans le bas du classement.

À noter que le site a également fait une liste des bons élèves, parmi lesquels figurent deux aéroports français : Marseille, avec 20% de vols retardés, et 2% de vols annulés, et Orly, avec 21% de retard et 1,2 % d’annulations.

Continue Reading

Actualité

Voyage au Portugal : quelles sont les nouvelles conditions d’entrée ?

Au Portugal, le pass sanitaire n’est plus en vigueur. Le port du masque reste toutefois obligatoire dans les transports publics, les établissements de santé et les maisons de retraite. Des dispositions spécifiques s’appliquent pour les archipels de Madère et des Açores.

Le 21 avril 2022 le Conseil des Ministres portugais a annoncé de nouvelles mesures d’allégement tout en conservant le niveau actuel d’alerte.

Les nouveaux décrets lèvent un certain nombre d’obligations, en particulier le port du masque dans les espaces fermés. En revanche, il reste obligatoire dans les transports publics de passagers, y compris le transport aérien, le transport de passagers en taxi ou TVC (Véhicule de Tourisme avec Chauffeur).

Ce qui change également c’est que le régime du Passenger Locator Form est abrogé. Ainsi les passagers des vols à destination ou en provenance du Portugal continental ou des navires de croisière ne sont plus tenus de le remplir lorsqu’ils accostent au Portugal continental.

Continue Reading
Advertisement

Les + lus